France: des seins bradés sur internet, en partenariat avec une clinique belge

L’offre, “ interdite aux mineurs ”, peut être utilisée jusqu’au 9 janvier, indique le site qui affichait mercredi “ six acheteurs déjà ” dans la journée, avant de clore ce “ deal ” éclair.

L’intervention doit être précédée d’une consultation médicale obligatoire et en cas d’avis médical négatif, “ vous serez remboursé en intégralité par Groupon ”, y lisait-on.

On y précisait également que “ le délai légal entre le rendez-vous et l’intervention est d’au moins 14 jours ”. Un lien, pour en savoir plus, dirigeait sur un site spécialisé belge (totalbeautyclinic.be).

Autre précision: “ suivi post-opératoire par votre chirurgien (compris dans le prix) ”.

Son “ partenaire est une clinique belge frontalière avec une clientèle française importante qui voulait informer sur ses prestations sur le site français ”, selon l’attaché de presse de groupon.fr, Paul Choppin de Janvry.

En France, ce type de publicité est interdite, a déclaré le Dr Walter Vorhauer, secrétaire général du conseil national de l’Ordre des médecins.

Une clinique n’a pas le droit de faire ce type de promotion de prix, purement commerciale et financière, sur des actes médicaux ”.

Le principe de ce type d’offre suppose des ristournes reversées au site regroupant les demandes, ce qui est également prohibé.