France: un médecin en prison pour avoir violé une femme enceinte

La victime, âgée de 22 ans, venait d’être hospitalisée à la suite de vomissements. Elle a été reçue par le médecin dans un bureau.

“Le médicament qu’il m’a donné, il me l’a fait passer pour un médicament pour la toux à base d’homéopathie”, a déclaré la jeune femme à une chaîne de télévision locale. “Après avoir parlé pendant longtemps, il me dit qu’il va faire un examen dans le noir au calme... On est passé dans la pièce d’à côté (...) il m’avait dit de fermer les yeux”.

Amenée par l’interne dans le service des consultations externes, désert à cette heure-là, la jeune femme, consciente, mais dans un état second, souligne qu’elle a mis du temps à réaliser ce qui se passait.

Elle a ensuite pu rejoindre sa chambre. Elle a immédiatement prévenu l’hôpital qui a alerté la police.

L’interne, âgé de 26 ans, n’avait pas d’antécédents judiciaires. Il travaillait depuis deux ans à l’hôpital de Troyes. Ses collègues le décrivent comme un “garçon réservé, timide, compétent, à l’écoute de ses patientes”.

Après avoir été placé en garde à vue, tôt dimanche matin, il a avoué les faits, expliquant avoir cédé à une pulsion. Il a été inculpé de viol et placé en détention.