La rentrée scolaire fait exploser le nombre de césariennes en Chine

Dans la province du Jiangsu (est), le principal hôpital de la ville de Zhenjiang a par exemple enregistré du 29 au 31 août au matin un “pic” de trente césariennes contre douze naissances par voie naturelle, a indiqué Zhuang Hongxian, directrice des soins médicaux, cité par le journal local.

Dans la province du Shandong plus au nord, une hausse similaire a été constatée: du 22 au 30 août, 128 femmes ont accouché par césarienne dans la principale maternité de la capitale Jinan, a indiqué le site internet des autorités provinciales.

Les enfants chinois doivent avoir atteint l’âge légal d’entrée à l’école primaire (6 ou 7 ans selon les régions) au plus tard au 31 août pour espérer faire partie des effectifs de la rentrée de septembre. Ceux qui sont nés à partir du 1er septembre doivent attendre la rentrée suivante.

Les familles chinoises attachent une grande importance à la réussite scolaire et poussent les enfants à être performants dans toutes les matières dès leur plus jeune âge.

La Chine a le taux le plus élevé du monde de naissances par césarienne: près d’une mise au monde sur deux passe par le bistouri, selon l’OMS qui préconise pourtant un taux d’accouchement par césarienne de 15%.