La fin de Miss Belgique avant celle du pays? Même le Wall Street Journal s’inquiète

Le Wall Street Journal résume les trois raisons ”structurelles ” pour lesquelles notre pays, ”toujours divisé depuis le 10 juin 2010 ” ne peut pas se scinder en deux pays distincts:

- ”les marchés de la dette ne pourraient pas l’admettre ”

- ”la plupart des Belges sondés ne veulent pas d’une séparation ”

- ”personne n’est d’accord sur le sort réservé à Bruxelles ”

”Le concept de ‘Belge’ signifie de moins en moins de choses ”, écrit le célèbre journal américain. ”Et voici que l’identité nationale se désintègre encore plus: les chaînes de télévision néerlandophones ne veulent plus du show Miss Belgique ”.

”La sélection de la plus belle princesse symbolique du royaume est la cause de divisions depuis longtemps ”, poursuit le journal, ”En 2009, quelques politiciens flamands se sont plaints du fait que Zeynep Sever ne parle pas très bien le flamand. Les chiffres d’audience sont tombés sous la barre des 200.000 alors qu’ils dépassaient le million en 2002. ”

”Il se pourrait que cela ne soit qu’une coïncidence ”, conclut le Wall Street Journal, ”mais la Commission Européenne s’est sentie obligée de nier avoir eu l’intention d’exiger à la Belgique la formation d’un gouvernement de plein exercice [comme le rapportait Le Soir, ndlr]. ”