Athlétisme - Ligue de Diamant à Zurich: Blake et James n’avaient pas volé leur victoire

Certes, on regrettera que Blake, jeune Jamaïcain de 21 ans éclos à l’ombre de son compatriote Usain Bolt, n’ait pu se mesurer à la régulière au monstre du sprint, disqualifié pour un faux départ aux Mondiaux sud-coréens et absent en Suisse.

Faute de Bolt, c’est face à un autre de ses compatriotes, Asafa Powell, que le sprinter de Saint James a pu s’étalonner.

Le verdict est clair. En 9.82 (vent nul), Blake a amélioré de 7/100 son record personnel établi en 2010 et couru 10/100 plus vite qu’à Daegu, approchant de 4/100 la meilleure performance mondiale réussie par Powell en début de saison. Powell, certes encore diminué par la blessure aux adducteurs qui l’a privé de Mondiaux, termine 2e en 9.95 devant le vice-champion du monde américain Walter Dix (10.04).

“Je ne suis pas surpris de gagner avec un record personnel à la clé, même en étant revenu de Daegu très récemment”, s’est réjoui le nouveau champion du monde. Usain Bolt m’a dit de gagner et de confirmer mon titre”, confiait-il, se disant par ailleurs décidé à courir en 9.70 l’an prochain.

Les mauvaises langues ne trouveront en revanche rien à redire au succès de Kirani James sur 400m. Le coureur de la Grenade, bourreau à Daegu du favori LaShawn Merritt, a remis le couvert jeudi soir, dominant encore l’Américain, de 31/100 cette fois, et améliorant de 24/100 son record personnel établi en Corée.