Jeannie Longo menacée de suspension: elle a enfreint une règle sur les contrôles anti-dopage

La championne française aurait été avertie à trois reprises par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour avoir enfreint les règles de localisation au cours des dix-huit derniers mois, selon le quotidien sportif.

Jeannie Longo, qui est retenue pour les prochains Championnats du monde à Copenhague (19 au 25 septembre), encourt une suspension allant de trois mois à deux ans. La Grenobloise doit être prochainement convoquée par la commission disciplinaire de la Fédération française de cyclisme.

Les règles de localisation imposent aux sportifs de se localiser quotidiennement de 6 heures du matin à 23 heures avec un créneau préférentiel d’une heure par jour.

Selon le journal, Jeannie Longo, très souvent contrôlée depuis le début de sa carrière en 1979, aurait transmis à deux reprises des informations insuffisamment précises sur son lieu d’entraînement. Le troisième manquement évoqué remonte au mois de juin quand les préleveurs de l’Agence américaine mandatés par l’AFLD se sont présentés en vain à son lieu d’entraînement aux Etats-Unis.

Sportive préférée des Français, Jeannie Longo compte notamment un titre olympique (1996) et treize titres mondiaux à un palmarès incomparable.