Genk-Valence (0-0): "On était peut-être les seuls à y croire" dit David Hubert

Le Racing Genk a réussi son entrée en Ligue des Champions en tenant en échec Valence ce mardi soir. Score final 0-0.

Rami héritait de la première possibilité du match, mais la tête de l'ancien joueur de Lille passait au-dessus de la cage de Köteles (2e). Piatti tentait sa chance, mais Köteles détournait le ballon qui filait de toute façon à côté (36e). A la 39e minute, Pudil reprenait le cuir de volée, loin à côté. Simaeys héritait ensuite d'une
occasion cinq étoiles. Il s'élevait au-dessus de tout le monde mais sa tête atterrissait dans les bras de Diego Alves (40e).

Valence héritait encore de trois grosses occasions de marquer en seconde période. D'abord sur une reprise en un temps de Parejo, brillamment détournée par Köteles (59e). Ce même Parejo envoyait ensuite un coup-franc de peu à côté (63e). A la 72e minute, Rami y allait d'une reprise acrobatique qui s'écrasait sur la barre transversale du but limbourgeois.

Genk aurait pu remporter le match et les trois points à la 84e minute, mais le portier de Valence Diego Alves écartait la tentative de près de Simaeys.

Au classement du groupe E, Chelsea prend la tête grâce à son succès 2-0 face au Bayer Leverkusen. Suivent Genk et Valence avec un point. Leverkusen ferme la marche avec zéro point. Genk jouera sa seconde rencontre le 28 septembre sur la pelouse des Allemands du Bayer Leverkusen.

Malgré un 9/18 en championnat, les hommes de Mario Been semblent avoir retrouvé des ressources sur la scène continentale.

"Un point, c'est comme une victoire. On n'était pas dans le groupe pour avoir le plus de possession de balles" a déclaré Dirk De Graen après le match, "on a eu des possibilités. Je suis content. Mario Been a bien commencé son entrée. Il a un réel impact sur le groupe. En défense centrale, les gars manquent encore de rythme mais le championnat est encore long".

David Hubert, le capitaine de Genk commentait également le bon nul obtenu: "On a tout donné aujourd'hui. C'est vrai que Valence faisait un peu ce qu'il voulait mais c'est le top en Europe. On a pris ce match comme les autres. On était peut-être les seuls à y croire à ce résultat. On a bien défendu" a-t-il conclut.

Pour Fabien Camus, "jouer les troubles-fêtes, c'est possible et c'est l'ambition des Limbourgeois".

 

Les résultats des autres matches