Championnat d'Allemagne - 6e journée - Show Podolski-Novakovic, Brême leader

Surprise à Leverkusen. Le vice-champion (6e), accrocheur à Chelsea (0-2) en Ligue des champions, a sombré face à Cologne (13e) et son duo Podolski-Novakovic. L'international allemand a mis Novakovic sur orbite à deux reprises (44 et 47), le Slovène lui rendant la politesse (54). Et si Rolfes a réduit la marque (70), le duo colognais combinait pour offrir à Jajago le 4e but (90+3). Une faute flagrante à la 17e minute et le portier de Brême, Tim Wiese, héritait d'un carton rouge. Dur mais insuffisant pour stopper une équipe brêmoise volontaire qui marquait par Ekici (24) sous une pluie battante avant de concéder le nul sous le soleil de la seconde période.

Avec 13 points, Brême devait sa place de leader à une meilleure différence de but sur Mönchengladbach, vainqueur (1-0) à Hambourg qui s'enlise à la dernière place avec 1 point. A +Gladbach+, on ne marque pas beaucoup mais chaque but compte. De Camargo, celui qui avait crucifié le Bayern en ouverture de saison, a marqué d'une tête croisée le huitième but du club pour la quatrième victoire de la saison! Autre duo en évidence, celui composé du Néerlandais Babel et du Brésilien Firmino: le premier a ouvert la marque et le second ajouté un doublé permettant à Hoffenheim de battre (3-1) Nuremberg (7e) et s'installer à la 4e place.

Etrillé par Hoffenheim une semaine plus tôt à domicile, Mayence visait un rachat lors de son déplacement à Kaiserslautern samedi en fin de journée. Le Bayern Munich est-il invincible ? Schalke 04 (8e) tentera de prouver le contraire dimanche sur sa pelouse, comme il l'avait fait la saison dernière en championnat et en demi-finales de la Coupe d'Allemagne. Un match qui s'annonce chaud pour le portier Manuel Neuer, de retour sur la pelouse de ses exploits trois mois après son transfert à Munich.

A Dortmund (11e), le coach vise la victoire dimanche à Hanovre. "Après notre défaite contre le Hertha, l'écart s'est creusé (à 5 points du leader) et on doit rectifier le tir", a dit Jürgen Klopp, revigoré par le nul face à Arsenal (1-1) mais qui devra se passer de son meneur Mario Götze (2e match de suspension).