Lokomotiv - Anderlecht (0-2): "C'est pour mon fils", dédie Mbokani

Après sa démonstration face à Athènes (4-1) lors de la première journée d'Europa League, Anderlecht (qui est l'équipe de la C2 la plus "expérimentée") a confirmé ce succès et se place sur une voie royale pour la qualification en enchaînant un 2e succès (et un 4e but de Suarez au passage en Europa Leage). Dans ce groupe L, Anderlecht prend la tête avec 6 pts.

Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. D'ailleurs, la victoire des mauves peut être qualifiée de hold-up tant Moscou s'est créé de nombreuses occasions, à maitrisé le ballon et a bien fait circulier le cuir. Mais voilà en face, ils sont tombés sur un Proto digne des grands soirs qui a stoppé toutes les vélléités moscovites.

Devant Les anderlechtois ont fait preuve de réalisme quand il le fallait avec Suarez qui débloquait le score d'une reprise de vollée à bout portant et un Mbokani qui surprenait le gardien à 20 minutes du terme sur coup franc.

Deux montées au jeu et déjà un but pour Dieumerci Mbokani. Il l’a bien sûr dédié à un être cher, disparu bien trop tôt. "Ce but, c’est pour mon fils David, qui est décédé il y a environ un mois. Quand le ballon a terminé sa course au fond des filets, c’est à lui que j’ai directement pensé."

Un but impressionnant, tant le Congolais semble s’être envolé au-dessus du gardien de but moscovite. "Je n’ai pas perdu ma détente verticale, qui reste une de mes principales qualités. Au contraire, à l’entraînement, c’est de cette manière que je marque le plus souvent. Même en n’étant pas physiquement au top, je suis toujours capable de planter ce genre de but. C’était évidemment travaillé à l’entraînement, avec Lucas Biglia."

Dieumerci n’est pourtant pas encore à son meilleur niveau. "Je dirais que je suis pour le moment à plus ou moins 80%. Je ne me sens pas encore capable de débuter une rencontre. Laissez moi un peu de temps, mais ça viendra assez vite." Le temps, il semble l’avoir dompté.

"C’est vrai que je suis de retour plus vite que prévu. Mais c’est grâce aux docteurs et aux kinés, qui ont fait du très bon boulot depuis ma blessure. Je suis en tout cas très heureux de pouvoir vivre de tels moments avec le premier club à m’avoir fait confiance en Europe. Et surtout dans une équipe avec autant de talent."

En disant cela, il pense inévitablement à Milan Jovanovic, absent à Moscou "Je suis vraiment très impatient de pouvoir rejouer avec lui, comme au bon vieux temps du Standard."

Tous les résultats de l'Europa League

Ce mercredi soir, Genk a été, logiquement, battu à Leverkusen (2-0),en Ligue des Champions après avoir engrangé un point contre Valence lors de la première journée.

Bruges de son côté a créé la surprise en battant Braga, le dernier finaliste, de la compétition (1-2).

Nathalie Dumont et Christophe Van Impe (de Moscou)