Le calendrier des Dieux du Stade 2012, enfin, disponible

Le traditionnel calendrier 2012 parait bien depuis aujourd'hui. Pour les amateurs (ou amatrices), ce ne sont pas moins de 42 photos de François Rousseau que vous pourrez feuilleter tout au long des 12 mois.

Comme chaque année, plusieurs grands noms du rugby français et international étaient invités à se dénuder pour le plaisir des yeux: Julien Arias, Jules Plisson, Paul Sackey, Antoine Burban, Laurent Sempéré, Dimitri Szarzewski, Alexandre Flanquart. On trouve aussi Fulgence Ouedrago (Montpellier), Remy Martin (Montpellier), Alexandre Lapandry (Clermont), Henry Chavancy (Ile de France), Benjamin Lapeyre (Toulon), Benjamin Dambielle (La Rochelle), Yann Lesgourgues (Biarritz), Marc Baget (Bayonne), Cédric Coll (Aix-en-Provence), Noah Cato (Northampton) pour ne citer qu'eux.

Chaque édition propose un thème bien précis. Pour 2012, les rugbymen incarnent les Appolons, ceux qui ont survécu au monde disparu. Pour survivre, ils essaient d'embarquer sur un radeau pour atteindre de nouveaux horizons.

Polémique

La date de parution était prévu au 29 septembre mais elle a bien failli être reportée. En cause, le refus du Racing Métro (adversaire parisien du Stade français dans le Top 14) de voir publier les photos de son joueurs Henry Chavancy qui, selon son président Lorenzetti, ne voudrait plus voir ses photos être publiées.

Dans la vidéo de BFM TV (en lien), Max Guazzini, le créateur du calendrier et président du Stade français, explique que c'est, pourtant, une excellente publicité pour un club concurrent. "Max" montrant également les autorisations signées en bonne et due forme.

Que ces dames soient rassurées, les Dieux du Stade sont disponibles dès aujourd'hui pour 28€! La vidéo du Making-Of suivra en octobre.