Standard-Lierse: et si on chantait autre chose...

Après l’hymne, le speaker du stade prononcera le texte de “ Respect United ”qui demande du respect pour toute forme de diversité.

A méditer quand on sait que ce Standard-Lierse est le duel entre deux équipes qui ont un point commun: tant le Standard que le Lierse ont dû chacun faire face à une interruption de jeu en raison de l’attitude des supporters adverses (“ Kawashima-Fukushima ” scandé par des supporters du Beerschot et “ Les Wallons, c’est du caca ”, repris par une frange des Drughi de Genk).