Hannut : une bagarre pour une bière renversée

François et Geoffrey, deux amis burdinnois se retrouvent pour faire la fête à l’ouverture d’un bistrot à Hannut, l’Empirus. Lors de la soirée, l’un d’eux bouscule un jeune homme, et se prend une bière sur sa chemise. Une petite altercation s’en suit et les deux jeunes garçons se font sortir du café.

“ Nous sommes partis sans rien dire ”, explique Geoffrey. “ Et nous sommes allés manger. En revenant à ma voiture avec un copain, nous avons croisé le garçon qui avait renversé sa bière et son ami. J’avoue que des insultes ont été échangées et nous avons fini par nous battre. Personne n’est plus responsable que les autres ”.

Du côté de François, sa défense est encore plus simple: “ En sortant du restaurant, je suis retourné à la voiture. Je n’ai pas vu de bagarres et je n’étais pas là ”.

Mais les deux garçons de l’autre partie ne racontent pas la même histoire: “ Ils étaient là tous les deux et nous attendaient à la sortie du café. Ils nous ont insultés, nous ont attaqués. On a eu tort de répondre, c’est vrai. Mais nous ne voulions pas nous battre.

Le substitut du procureur Poncelet a cru la version de ces derniers et a requis 100h de travail d’intérêt général à l’égard des deux jeunes Burdinnois.

Les avocats des deux victimes, Maîtres Seinlet Jean-Marie et Sophie ont eux aussi plaidé l’acquittement de leurs clients. Jugement le 2 novembre.