Greg Van Avermaet: "J’espère que ce succès à Paris-Tours va définitivement lancer ma carrière"

J’espère que cette victoire est celle de la percée définitive ”, a réagi Greg Van Avermaet après son succès magnifiquement construit sur Paris-Tours ce dimanche. “ Après ma malchance lors du championnat du monde, où j’étais tombé, j’étais venu au départ de cette classique française extrêmement motivé. Mais dès que la course a vraiment commencé, j’étais le seul de mon équipe dans le groupe de tête, qui comptait plus de 20 coureurs. Ce n’était pas une situation facile pour moi. Je devais surtout faire attention aux hommes les plus rapides de notre groupe. Je craignais surtout Stuart O’Grady. Mais avec les deux montées dans le final, je savais bien dans même tête où faire exploser le groupe. J’ai d’abord laissé rouler le Français Arnaud Gérard. Mais dès que Marco Marcato, vainqueur du Tour de Vendée la semaine dernière, est passé à l’attaque, je ne pouvais plus hésiter. J’ai sauté dans sa roue. Un sérieux effort pour lequel j’ai dû récupérer. Après, j’ai pleinement collaboré avec l’Italien de Vacansoleil. Nous avons longtemps dû nous battre pour avoir un avantage sécurisant.

Une fois cela fait, l’ancien gardien de but du SK Beveren pouvait laisser parler sa bonne pointe de vitesse. “ Il fallait rester calme dans le dernier kilomètre. Quand Marcato a pris encore un relais sous la flamme rouge, j’ai su que ma chance était très grande. Je n’ai plus pris de relais et dans le sprint final je ne lui pas laissé la moindre chance. Ainsi j’espère que ma carrière sera définitivement lancée.

L’an prochain, avec Thor Hushovd, Alessandro Ballan, Cadel Evans, Philippe Gilbert et donc Greg Van Avermaet, l’équipe BMC va faire de nombreux envieux sur les Classiques.