Il est interdit de photographier les infractions des automobilistes et de les mettre sur internet

C’est la Commission de protection de la vie privée (CPVP) qui fait cette mise en garde dans les journaux néerlandophones Het Nieuwsblad et De Standaard.

Le droit de l’image est une réalité. Vous ne pouvez publier la photo de quelqu’un d’autre qu’avec son consentement ”, a indiqué la responsable de communication de la CPVP. “ Dans ce cas de figure, le problème vient de l’identification possible d’une personne par sa plaque d’immatriculation ”, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, un citoyen ne peut pas poursuivre un automobiliste pour un excès de vitesse, ni pour d’autres infractions.

On ne connaît jamais quelles sont les intentions des gens. De plus, avec photoshop, il est devenu très facile de retoucher des photos ”, a complété la porte-parole de la police fédérale.