Hillary Clinton salue "la victoire de la Libye"

"Les Etats-Unis sont fiers d'avoir été à vos côtés dans votre combat pour la liberté et continueront à le faire si vous continuez ce voyage, en respectant votre souveraineté et en honorant notre amitié", a-t-elle déclaré lors de sa visite, la première d'un responsable américain de ce rang depuis 2008.

Se disant consciente que "les combats sanglants continuent", elle a indiqué que "l'Otan et la coalition internationale continueront à protéger les civils libyens jusqu'à ce qu'ait pris fin la menace Kadhafi".

"Un des éléments qu'il faut régler est l'unification des différentes milices dans une seule armée qui représente le peuple libyen", a souligné Mme Clinton, alors qu'on l'interrogeait sur les risques de guerre civile en Libye, où des tensions sont apparues entre différentes brigades ayant libéré le pays.

"Placer une armée nationale et une force de police sous commandement civil est essentiel". Alors qu'on lui demandait si les Etats-Unis coopéreraient avec des islamistes, elle a indiqué qu'ils "soutiendraient un processus de démocratisation qui respecte la loi, le droit des minorités et des femmes" et qui autorise une presse libre.

La secrétaire d'Etat américaine est arrivée mardi à Tripoli pour une visite surprise auprès des nouveaux dirigeants de la Libye qui tentent de réduire les dernières poches tenues par les pro-Kadhafi.