L’Angleterre accepte l’extradition de Julien Assange vers la Suède où il est accusé de viols

Les deux juges chargés du dossier ont rejeté dans leurs attendus les arguments de la défense selon laquelle la demande d’extradition de l’Australien de 40 ans, recherché en Suède pour une affaire de viol et agressions sexuelles présumées, était “ injuste et contraire à la loi ”.

Julian Assange (40 ans) est accusé par deux Suédoises d’avoir eu des relations contraintes et non protégées en août 2010, ce qu’il dément.

La Haute Cour a notamment rejeté l’argument selon lequel certains faits qualifiés de viol en Suède pouvaient s’apparenter à un acte consenti au Royaume-Uni. “ On voit difficilement comment une personne peut raisonnablement être dite consentante si elle affirme qu’elle dormait, et qu’en outre, le consentement n’aurait pas été donné sans préservatif ”, a souligné la Cour dans ses attendus.

Il est reproché à Julian Assange d’avoir eu des relations sexuelles non protégées avec une des plaignantes, qui avait explicitement demandé l’utilisation d’un préservatif. L’autre plaignante lui reproche d’avoir profité du fait qu’elle était endormie pour lui imposer un rapport sexuel.

La Cour a également rejeté l’argument selon lequel l’extradition n’était pas proportionnée, arguant de la gravité des agressions sexuelles.