Mons-Borinage: pas pressés de commander du mazout

Selon Guy Jourquin, responsable commercial de l’entreprise Martens à Mons, ces annonces à moyen terme n’ont aucune influence sur les citoyens.

Déjà pour une semaine, il est difficile de prédire le temps, mais alors pour plusieurs mois, c’est encore plus risqué ”.

Monsieur Pot, administrateur de Glorieux Gabriel SPRL à Hyon, confirme. Il n’a pas observé de commandes supplémentaires après cette annonce.

Ces jours-ci, nous bénéficions de températures clémentes et c’est cela qui influe sur les commandes de mazout. ”

M. Pot a tout de même observé une augmentation des demandes durant le mois d’octobre. Il constate également une augmentation d’environ 15 % par rapport au même mois de l’année passée.

Selon Guy Jourquin, les personnes commandent le mazout en fonction de leurs besoins, de leur porte-monnaie, du prix et du temps.

“ Ce n’est pas pour du mazout que les personnes vont avancer de l’argent ”, dit-il.

Le budget mazout étant assez conséquent, les personnes attendent souvent la dernière minute pour commander le combustible affirme M. Pot. “ Dans ce domaine, c’est le porte-monnaie qui parle ”, ajoute M. Jourquin.

Il y a une partie des citoyens, ceux aux porte-monnaie bien lourds, qui font le plein du mazout en période estivale afin que leur citerne soit remplie quoi qu’il arrive.

Mais ce n’est qu’une minorité.