Ligue 1: le PSG, accroché à Bordeaux, ne profite pas des faux pas de ses concurrents

Les joueurs du PSG visaient une septième victoire d’affilée en championnat à l’occasion de son déplacement à Bordeaux (1-1), ce qui aurait été un record pour le club et leur aurait offert cinq points d’avance sur Montpellier, leur premier poursuivant. Ils devront se contenter d’une marge qui reste de trois points.

Le PSG avait pourtant ouvert le score grâce à Sissoko, mais Gouffran a égalisé, marquant ainsi son quatrième but en trois matches.

Montpellier de son côté espérait profiter des difficultés actuelles de Saint-Etienne, battu deux fois en trois jours par Lyon la semaine dernière, pour peut-être se rapprocher de la tête. Mais les Héraultais, privés de leur défenseur brésilien Hilton, interdit de jouer en raison d’une licence périmée, n’ont pu ramener qu’un point de Geoffroy-Guichard (1-1).

MARSEILLE FAIT LA BONNE AFFAIRE

Lille aussi a fait un peu de surplace avec un point seulement contre le promu Evian-Thonon (1-1). Les champions de France ont beaucoup râlé, contre l’arbitre et contre la programmation de cette rencontre trois jours après un match de Ligue des champions, mais ils ont surtout semblé en mal d’inspiration.

Un point, c’est toujours mieux que le butin de Lyon, reparti les mains vides de Sochaux (2-1).

Parmi les gros calibres supposés, c’est finalement Marseille qui a fait la meilleure affaire avec, face à Nice, une troisième victoire consécutive en championnat (2-0). Sur une pelouse très grasse après les fortes pluies des derniers jours, les hommes de Didier Deschamps ont pourtant offert une prestation décevante, seulement éclairée par la belle action de Rémy, passeur décisif pour le but de Jordan Ayew, qui avait remplacé Gignac, titulaire pour la première fois en championnat cette saison.

Rémy a inscrit le deuxième but sur penalty dans le temps additionnel et l’OM remonte à la 8e place, à six points du podium.