Dans les années 80, alors en poste en RDA, Poutine battait sa femme

Erich Schmidt-Eenboom, journaliste indépendant et expert des services secrets allemands, a confirmé lundi à l’AFP une information parue récemment dans la presse allemande. Il affirme que le BND (services secrets ouest allemands) avait réussi à infiltrer un agent femme agissant comme traductrice au sein de la “ Maison pour l’amitié germano-soviétique ” à Dresde. L’ex-président et actuel Premier ministre russe dirigeait cette institution de 1985 à 1990.

Cette agent infiltrée, Lenchen, s’était liée d’amitié avec l’épouse du directeur, Ludmila, recueillant ainsi quelques confidences sur les déboires du couple. “ Elle lui a raconté qu’il y avait très souvent des violences et que Vladimir la battait et elle a également évoqué des infidélités de son mari ”, a encore expliqué M. Schmidt-Eenboom.

Il y a 5 mois, j’ai obtenu cette information d’un ancien membre des services secrets (BND) de haut niveau. J’ai ensuite eu une confirmation par une deuxième source il y a quelques semaines, un ancien membre de l’Office fédéral de protection de la Constitution (renseignements intérieurs)“, à qui le BND avait transmis cette information, a-t-il précisé.

Il y a une dizaine de jours, deux autres sources parmi d’anciens dirigeants du BND ont également directement confirmé l’existence de ces rapports au journaliste.