Mort de Michaël Jackson: Conrad Murray coupable d’homicide involontaire

Une clameur de joie s’est élevée à l’énoncé du verdict dans les rangs des fans du défunt “roi de la pop” qui étaient massés devant le tribunal californien.

Après six semaines de procès, les sept hommes et cinq femmes du jury se sont mis d'accord sur le verdict au deuxième jour de leurs délibérations.

Le docteur Conrad Murray a gardé un visage de marbre en entendant sa condamnation. Il risque quatre ans d'emprisonnement et pourrait être radié de l'ordre des médecins. Sa peine lui sera signifiée lors d'une audience le 29 novembre.

 Le médecin a quitté la salle de la Cour supérieure de Los Angeles les menottes au poing: il va être remis aux autorités pénitentiaires qui devraient le placer en détention jusqu'au 29 novembre, date à laquelle lui sera signifiée sa  peine.

Le "roi de la pop" est mort le 25 juin 2009 d'une "grave intoxication" au propofol, un puissant sédatif qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité du Dr Murray. Ce dernier avait reconnu lui en avoir administré le matin de sa mort.