La Belgique consacrera plus d'un million d'euros à l'observation des élections en RDC

Ce montant de 1.345.000 euros permettra de financer quatre projets différents, dont l'un comprend l'envoi d'une vingtaine de parlementaires ou ex-parlementaires belges dans cinq provinces congolaises. 

Ce budget permet ainsi de soutenir le projet de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) de déployer 24.000 observateurs nationaux (congolais). La Belgique y affecte un montant de 540.000 euros, a précisé un porte-parole du Service public fédéral (SFP) Affaires étrangères à l'agence BELGA.

Un demi-million d'euros est prévu pour soutenir le centre Carter (du nom de l'ancien président américain Jimmy Carter), une ONG de promotion de la paix qui a envoyé vingt observateurs électoraux en RDC. La contribution belge permet de former 6.000 observateurs congolais puis de les déployer dans les plus de 63.000 bureaux de vote, tout comme quelques observateurs internationaux.

La Belgique va aussi soutenir l'Association des parlementaires européens pour l'Afrique (AWEPA) en lui versant un montant de 105.000 euros pour permettre le déploiement de 32 personnes, dont 21 parlementaires ou ex-parlementaires belges - comme les députés François-Xavier de Donnea (MR), Christian Brotcorne (cdH), Caroline Gennez et Dirk Van Der Maelen (sp.a), Bart Somers (Open Vld), Karine Lalieux (PS) et les sénateurs Jacky Morael (Ecolo), Marie Arena (PS) et Karl Vanlouwe (N-VA).

Le gouvernement a enfin accordé 200.000 euros au Centre national de coopération au développement (CNCD) et à 11.11.11 pour l'envoi de trente observateurs de la société civile belge ainsi que le déploiement d'une centaine d'observateurs de la société civile congolaise.