Lock-out de la NBA: toujours pas de solution

Le patron de la NBA David Stern avait donné jusqu'à mercredi aux joueurs pour accepter une nouvelle offre émise samedi. L'ultimatum a expiré mais Stern a décidé après 12 heures de discussions qu'il "était temps de marquer une pause" et que les négociations reprendraient
"jeudi midi". "Je ne peux lire ni signe optimiste ni signe pessimiste. Nous n'avons pas échoué, nous n'avons pas réussi. Nous sommes juste là", a déclaré David Stern après la réunion avec les joueurs. 

"Nous ne pouvons pas dire qu'il y a eu des progrès significatifs aujourd'hui. Nous allons revenir et nous verrons s'il est possible de faire un effort pour trouver une solution", a indiqué pour sa part Derek Fisher, le représentant des joueurs.  

Les deux parties s'opposent principalement sur deux points: les modalités de plafonnement de la masse salariale des clubs (salary cap) et le partage des quelque quatre milliards de dollars de revenus annuels de la NBA.