Le Charleroi de Balog est irrésistible. Pourtant, Bayat doute encore de lui...

Après le succès de prestige des Zèbres samedi soir lors du choc de la D2 à Eupen (0-1, but de Bojovic) tout parle en faveur de Tibor Balog. Après le limogeage de Jos Daerden, il a repris un groupe qui n’avait pris que 8 points en 6 matches. Sept rencontres plus tard, le Sporting est toujours invaincu et domine de plus en plus cette deuxième division. Il y a trois semaines encore, Charleroi affichait 8 points de retard sur Eupen. Désormais, les Carolos sont revenus à deux unités alors qu’ils devaient se farcir un calendrier plutôt compliqué.

Les supporters carolos ont bien compris que Tibor Balog était l’homme capable de ramener les Zèbres en D1. Hier, les nombreux supporters zébrés qui avaient effectué le déplacement au Kehrweg ont ovationné Balog. Le président, lui, a quitté son siège sans adresser le moindre regard à son staff.