Foot (D.2): Chanot a séduit les fans du White Star par son engagement

Maxime Chanot est un colosse. Une bête de muscles. Forcément, aller au duel contre lui, c’est comme se lancer dans un sprint avec Cavendish. À ce petit jeu-là, il a plutôt bien imité Vincent Vandiepenbeeck, qu’il remplaçait pour l’occasion. Lui aussi aime aller au charbon, et plus c’est sec, plus il aime.

Quand je jouais à Nancy, mes entraîneurs ne cessaient de me répéter que j’étais limité dans plusieurs domaines mais que mon fighting-spirit les compensait tous. J’ai toujours aimé aller au duel, m’arracher pour chaque ballon, tackler...

Pas étonnant donc que le Français se soit retrouvé en Grande-Bretagne, dans un jeu taillé pour lui: “ Mais je n’y ai presque jamais joué. C’est dire s’il faut être physique pour s’imposer là-bas. Néanmoins, j’y ai beaucoup appris. Je m’y suis endurci aussi. J’ai pris du muscle. ”

À tel point que ses muscles sont saillants à travers son maillot rouge et blanc. Maxime Chanot avait déjà goûté aux joies d’une titularisation mais au poste de médian défensif alors que c’est un cran plus bas qu’il est le meilleur.

Je suis assez satisfait de mon entrée en matière en défense. Nous avons laissé peu d’occasions à notre adversaire et l’entente avec Denis Dessaer a été bonne. J’ai travaillé dur à l’entraînement ces dernières semaines pour rattraper les mois durant lesquels je n’avais pas de club et petit à petit, je retrouve mes sensations. ”

>Toute l’actualité du White Star et des clubs bruxellois, c’est dans “ La Capitale ”.