Barrages Euro 2012: le Portugal en grand danger

Les Bosniens n'étaient pas mécontents de ce résultat nul qui leur laisse une chance de qualification, et leur sélectionneur, Safet Susic, a pronostiqué un 2-2 qui enverrait pour la première fois sa sélection à une grande compétition internationale. 

L'affaire est en revanche très bien engagée pour la Croatie de Slaven Bilic, qui recevra la Turquie à Zagreb avec le grand confort d'une victoire 3-0 au match aller à Istanbul. Les Turcs ne se font plus aucune illusion, et le quotidien Sabah titrait dès samedi: "Adieu l'Europe". Ce devraient être également les adieux de Guus Hiddink, car le Néerlandais dirigera très vraisemblablement la Turquie pour la dernière fois. Au passage, les Croates devraient effacer mardi le très mauvais souvenir de leur élimination face à la Turquie en quarts de finale de l'Euro-2008. 

En 2009, les barrages du Mondial-2010 avaient été fatals à l'Irlande, éliminée par la France avec le fameux épisode de la main de Thierry Henry. Les Irlandais, qui n'ont plus participé à un grand tournoi depuis
le Mondial 2002, semblent cette fois à l'abri de ce genre de désillusion, grâce à leur balade du match aller en Estonie, où ils se sont imposés 4-0. 

Le dernier barrage, entre la République tchèque et le Monténégro, est peut-être plus ouvert qu'il n'y paraît, même si les partenaires de Petr Cech ont les faveurs du pronostic grâce à leur succès 2-0 à domicile au match aller. Mais les Tchèques ne se sont pas amusés lors de cette première manche et n'ont inscrit leur deuxième but que dans le temps additionnel. Dans leur stade de Podgorica, où les supporteurs sont très chauds, les Monténégrins vendront leur peau très cher. 

Les équipes déjà qualifiées pour l'Euro (8 juin-1er juillet) sont l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce, la Russie, le Danemark, la Suède, la France, ainsi que l'Ukraine et la Pologne, pays co-organisateurs.

Les résultats des matches de barrage