Le chiffre d’affaires des télévisions locales a augmenté de plus de 2 %

Le chiffre d’affaires global des douze télévisions locales de la Fédération Wallonie-Bruxelles a augmenté sensiblement en 2010. Ces télévisions ont résisté à la crise.

Concernant les chiffres d’affaires, le CSA constate un recul important, 2 plus légers, 6 augmentations constantes et 3 stabilisations.

La part des subventions de tous types dans les chiffres d’affaires des TV locales a atteint 58% des recettes (55% en 2009), pour un total de 18,22 millions d’euros. Viennent ensuite les contributions totales des distributeurs (17%), les recettes publicitaires brutes (16%), les autres activités commerciales (7%) et autres (2%).

Les recettes publicitaires brutes ont augmenté de 8,9% par rapport à 2009, pour s’établir 5,05 millions d’euros. Cette hausse n’est cependant pas uniforme, selon le CSA.

La contribution des distributeurs a enregistré une hausse de 8,9%, grâce notamment à la distribution sur Belgacom TV, qui permet d’augmenter le nombre d’abonnés.

Le niveau de l’emploi a montré une stabilité en 2010 (353 équivalents temps plein, 176 journalistes) par rapport à 2009 (352 ETP, 180 journalistes).

Le CSA constate que les télévisions locales ont davantage produit avec quasiment le même nombre d’emplois (3.234 heures de production en 2010 contre 3.106 en 2009).