La pub Benetton: le Vatican intente une action pour interdire l’utilisation de la photo

La ficelle Benetton est grosse, vraiment grosse ”, a déclaré Mgr Podvin, déplorant “ cette façon de monter une pub qui se veut réconciliatrice du monde. Pour nous, c’est du buzz, on veut faire du buzz, et la preuve c’est que cela marche ”.

Nous prenons acte du retrait. C’est une information qui soulage beaucoup de monde […], mais nous ne sommes pas dupes de ce retrait. Nous sommes convaincus que ce retrait était déjà lui-même dans un plan de Com, dit-il, jugeant que ce buzz est assez indigne ”.

Par ailleurs, le Vatican a annoncé des actions légales dans le monde pour empêcher la diffusion, “ y compris à travers les médias ”, du photomontage montrant le pape Benoît XVI représenté en train d’embrasser l’imam de la mosquée Al-Azhar.

Cette annonce a été faite dans un communiqué de la secrétairerie d’Etat, après que Benetton eut annoncé la veille sa décision de retirer ce photomontage.

La Secrétairerie d’Etat a chargé “ ses propres avocats d’entreprendre, en Italie et à l’étranger, les actions qui s’imposent en vue d’empêcher la circulation, également dans les mass-médias, du photomontage, réalisé dans le cadre de la campagne publicitaire de Benetton ”.

Ce photomontage, réalisé pour la nouvelle campagne publicitaire de Benetton appelée “ UNHATE ” (“ non-haine ”), a été présenté mercredi à Paris par Alessandro Benetton, vice-président de Benetton Group.

Dans le cadre de cette campagne, d’autres dirigeants sont montrés en train de s’embrasser: le président américain Barack Obama et son homologue chinois Hu Jintao, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.