Un Belge se jette dans le vide aux Philippines par dépit amoureux

Un jour après le drame, sa famille n’était toujours pas au courant. Le ministère des Affaires étrangères ne les avait pas encore prévenus. Mais, en réalité, ses grands-parents, qui l’ont élevé depuis l’âge de 5 ans, craignaient une issue fatale pour leur petit-fils. Julienne Marion, la grand-mère de 74 ans, nous confie que “ la veille, Thierry avait mis sur Facebook qu’il voulait se donner la mort. Il ne supportait pas que son amie ait refusé de l’épouser. Pourtant, on l’avait prévenu que ça sentait l’arnaque, mais il n’ a rien voulu entendre. ”

La rencontre remontait à mai dernier, sur Internet. Ce fut le coup de foudre pour Thierry. Après une première rencontre aux Philippines en août, Thierry était reparti en novembre avec l’intention de ramener sa belle en Belgique.

Il semble que les choses ne se soient pas passées comme il l’espérait.