Bruxelles compte 250.000 musulmans, selon une étude

Publiée sous forme d’un livre intitulé “ L’Iris et le Croissant ”, cette étude recense plus de 200 associations islamiques, dont 77 mosquées, 86 associations culturelles et religieuses, 11 instances éducatives, 18 librairies et 11 sites internet.

Si l’auteur relève “ une abondance de socialisation (politico-) religieuse identitaire dans l’associatif (écoles coraniques, cours de religion islamique, DVD, livres...), il y a une forte carence de la socialisation civique (scoutisme, maison de jeunes...) des jeunes musulmans ”. “ Dans ce cas, il y a un enjeu important car c’est la socialisation de la rue qui prévaut ”, estime-t-il.

Selon lui, il y a un risque de clivage entre musulmans et non-musulmans qui guette l’espace bruxellois “ si on laisse aller le processus naturel. Il est nécessaire de tenir des débats. Il faut avoir le courage de se confronter au problème avec sérénité et sans dramatisation ”, indique-t-il.