Dalma, la mère de Diego Maradona, décède des suites d’une affection cardiaque

Diego Maradona avait quitté ce dimanche en urgence les Emirats arabes unis pour se rendre au chevet de sa mère dont l’état de santé s’était aggravé, ont indiqué des proches de l’ex star du football mondial. Il a appris le décès de sa mère dans l’avion qui le ramenait en Argentine, selon des déclarations de la famille à l’Agence de presse Noticias Argentinas.

“Dalma Maradona est morte des suites d’un phénomène de décompensation à 18H30 (21H30 GMT) et n’a pu être ranimée”, a précisé le communiqué de la clinique Sanatoria de Los Arcos.

“Madame Tota”, comme elle était surnommé par les Argentins, souffrait d’une affection des coronaires pour laquelle elle avait été hospitalisée de nombreuses fois.

‘El pibe de Oro” (“Le gamin en or”), ex-star du football mondial, champion du monde en 1986, a signé en juin 2011 un contrat avec le club des Emirats, Al-Wasl, onze mois après avoir été démis de ses fonctions de sélectionneur de l’Argentine, sévèrement battue (4-0) par l’Allemagne en quarts de finale du Mondial-2010.