Premier League: Liverpool laisse Chelsea la tête sous l’eau (1-2)

Du coup, les Blues de Chelsea, 4e, cèdent encore du terrain au leader Manchester City, désormais à 12 longueurs. Manchester United (2e) est déjà à sept points, Newcastle (3e) à trois et Tottenham compte le même nombre de points (22) mais avec deux matches en moins. Liverpool, 6e, fait de son côté une belle opération en gagnant, comme l’an dernier, à Stamford Bridge: les Reds reviennent à hauteur de Chelsea et d’Arsenal.

Le position de l’entraîneur André Villas Boas, hué à l’issu du match par les supporters, est davantage fragilisée. D’autant plus qu’il faut remonter à mai 2002 pour voir les Blues perdre deux fois d’affilée à domicile en championnat.

C’est encore défensivement que Chelsea a souffert en offrant littéralement le premier but du match aux Reds, après une énorme erreur de John Obi Mikel. Le Nigérian perdait le ballon dans l’axe du terrain, presque à l’entrée de sa surface de réparation, et permettait à Bellamy de décaler Maxi Rodriguez (1-0, 34e).

Offensivement, les Londoniens étaient aussi à la peine à l’image de Drogba, préféré à Torres et totalement impuissant hormis sur deux coup francs. L’activité de Malouda, bien esseulé quand il s’agissait de réveiller les Blues, était toutefois récompensée quand il servait Sturridge pour l’égalisation (1-1, 55e).

Mais alors que l’on se dirigeait vers un match nul (logique au vu de la fin de match équilibrée) une superbe action individuelle de Johnson donnait la victoire à Liverpool à la 87e minute.

Pour Chelsea, il y a déjà urgence au niveau du jeu. Reste la Ligue des champions pour se réconforter: une victoire mercredi à Leverkusen assurerait aux Blues une place en 8e de finale.