Les Britanniques sont les européens les plus gros (près de 25% d’obèses)

La situation est très disparate en Europe puisque le pourcentage d’adultes obèses varie de 8% à 25% de la population des 19 Etats membres pour lesquels les données sont disponibles.

Les pays les moins touchés par ce “grave problème de santé publique”, selon l’office européen des statistiques, sont la Roumanie (8% des femmes obèses et 7,6% des hommes), l’Italie (9,3% et 11,3%), la Bulgarie et la France (12,7% et 11,7%).

Les plus touchés sont le Royaume-Uni (23,9% des femmes et 22,1% des hommes), Malte (21,1% et 24,7%), la Hongrie, la Lettonie et l’Estonie.

Dans ces pays, le nombre d’obèses se rapproche de celui des Etats-Unis, où 26,8% des femmes et 27,6% des hommes sont concernés, selon Eurostat.

Eurostat note qu’il n’y a pas de grandes différences entre les sexes puisque “la proportion de femmes obèses est supérieure à celle des hommes dans huit Etats, mais inférieure dans dix autres”.

Dans tous les pays, l’obésité augmente avec l’âge chez les femmes. Mais “le pourcentage de femmes obèses est particulièrement important au Royaume-Uni dans les deux groupes d’âge les plus jeunes” (16,6% entre 18 et 24 ans, 20,7% entre 25 et 44 ans).

L’obsésité varie avec le niveau d’éducation. “Dans tous les Etats membres, la proportion de femmes obèses diminue lorsque le niveau de vie augmente”, souligne l’office européen. Cette tendance est moins marquée chez les hommes.

Ces données sont tirées de l’enquête menée en 2008-2009 par interview par l’office de statistiques. L’obésité correspond à un Indice de Masse Corporelle (IMC) supérieur à 30.

La Belgique? Dans le ventre mou du classement avec 14,7% des femmes et 13,3% pour les femmes.