Tchite Diable rouge? "Cette fois, c’est bon", sourit Meme

Meme Tchite portera-t-il bientôt la vareuse de la Belgique? Voici une semaine, la réponse était claire et sans appel.

Sauf que, nouveau rebondissement, le conseiller du joueur, Alfred Raoul, invité ce lundi soir sur la RTBF a affirmé disposer d’un document irréfutable, qui prouve que l’attaquant n’a jamais été Burundais. Et qu’il ne pouvait donc pas jouer pour ce pays. CQFD.

"Quand Meme a joué ce match, il disposait de faux papiers. Nous avons en notre possession le Code de Nationalité burundais, qui prouve que Meme n’a jamais été Burundais. Ce code est très clair: il stipule que personne ne peut devenir Burundais si aucun de deux parents ne l’est. Que demander de plus?"

Voilà qui change tout. D’autant que le Standardman a ajouté qu’il avait un passeport... congolais lorsqu’il était au Burundi.

MARTENS: "ON DOIT FAIRE ÇA DANS LES RÈGLES"

Egalement présent sur le plateau, Steven Martens, CEO de la fédération belge, a déclaré que les deux parties avaient tout intérêt à s’entendre sur ce coup. "C’est du win-win dans ce coup. Un tel document est effectivement très intéressant. Jusqu’ici, nous ignorions ce point. Notre service juridique va donc se pencher sur ces nouveaux éléments avant de rouvrir le dossier. Il est également important de comprendre que la fédération doit faire preuve de précautions dans ce dossier. Nous ne pouvons pas nous permettre d’appeler et de faire jouer un garçon qui n’est pas qualifié. Tout doit se faire dans les règles."

Le joueur et son entourage, convaincus de leur bon droit, sont prêts à aller devant la justice civile, même s’ils préféreraient qu’une solution soit trouvée en concertation avec les instances sportives, la FIFA et l’Union belge en l’occurrence.