Solweig, fillette violée des années par un moine, avec des parents qui laissaient faire

Ely Solweig témoignera lors du procès à Rodez, mais elle raconte aussi son histoire dans un livre, “ Le silence et la honte ”. Elle s’est aussi confiée au site français “ 20 minutes ”.

Solweig avait 9 ans que les faits ont débutés. Ses parents avaient rejoint une communauté religieuse. Le soir, ils allaient aux activités de la communauté et laissaient leur enfant seule. “ Les craquements du vieux plancher annonçaient alors l’arrivée du frère Pierre-Etienne et de sa barbe à l’odeur fétide ”, raconte-t-elle dans son livre. Un soir, le père de la fillette est rentré et les a surpris. Il s’est contenté de dire qu’il était temps que l’enfant aille se coucher. Tout a toujours été caché par les parents et Solweig a bien été obligée de garder le secret.

Ce n’est que bien des années plus tard, qu’elle a décidé de porter plainte et aussi d’écrire un livre sur son histoire. Quand elle l’a appris, sa mère l’a insultée. Son père s’est pendu en apprenant qu’elle écrivait un livre.

Le frère auteur des faits a reconnu des attouchements sexuels sur 57 enfants. C’est son procès qui débute ce lundi.