Di Rupo négociera de longues heures au sommet européen

Les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 tenteront – une nouvelle fois – jeudi et vendredi d’apporter une réponse à la crise des dettes souveraines, qui continue de menacer les fondements de la zone euro. Pour son premier sommet européen, le nouveau Premier ministre belge Elio Di Rupo se prépare à de longues heures de négociation.
Les dirigeants se retrouveront vers 17H00 jeudi au Juste Lipse, siège du Conseil européen, pour une nuit de tractations sur les différents aspects d’un plan global esquissé par son président, Herman Van Rompuy. Le plan vise d’une part à pousser plus loin encore la discipline budgétaire, en l’ancrant jusque dans l’ordre constitutionnel des Etats membres, et de l’autre à parachever les mécanismes de solidarité, qui n’ont jusqu’à présent pas rassuré des marchés inquiets d’un possible dérapage de l’Italie ou de l’Espagne.