Deux journalistes hongrois Prix de la liberté de la presse

Deux journalistes hongrois, Maria Vasarhelyi et Pal Daniel Renyi, ont reçu le Prix de la liberté de la presse 2011, décerné vendredi à Vienne par l’organisation non-gouvernementale Reporters sans frontières Autriche (RSF). Les deux journalistes ont été distingués pour leurs articles sur “la disparition de la liberté de la presse” en Hongrie. Dans “Le combat est terminé”, Maria Vasarhelyi analyse 10 ans de lutte pour la liberté de la presse en Hongrie et en conclut que la presse libre n’existe plus. Pal Daniel Renyi a reçu le Prix de RSF pour son article “Vous avez raison de ne rien dire”, où il revient sur la controversée loi hongroise sur les médias. “En Hongrie, aucun journaliste n’est emprisonné ou tué. Mais ils sont licenciés”, a-t-il déclaré. Le Prix de la Liberté de la presse de RSF fête cette année son dixième anniversaire.