Grimbergen : l’UF virulente au conseil provincial

Le conseiller provincial du Brabant flamand Michel Dandoy (Union des francophones) a vivement critiqué mardi l’appel de la commune de Grimbergen à dénoncer auprès d’elle les commerçants qui ne s’adressent pas en néerlandais à leurs clients. « Nous demandons que la députation permanente prenne distance de cet appel et que les dénonciateurs ne soient plus encouragés », a réclamé Michel Dandoy. « Les enseignes et folders de magasins, les menus dans les restaurants, peuvent assurément être rédigés en d’autres langues, de même que les conversations entre voisins peuvent se faire dans d’autres langues que le néerlandais », a-t-il ajouté. Michel Dandoy a également jugé excessifs les montants dépensés par la province du Brabant flamand pour promouvoir le caractère néerlandais sur son territoire. Pour le conseiller provincial, encourager les gens à parler le néerlandais ne pose aucun problème, tant qu’ils ne sont pas menacés d’amendes ou d’autres sanctions.