La République tchèque pas pressée d’adopter l’euro

« La Banque nationale tchèque et le ministère des Finances recommandent de ne pas fixer de date pour l’adoption de l’euro et donc de ne pas chercher à entrer dans le mécanisme MCE II en 2012 », ont-ils annoncé. La participation au MCE II (mécanisme de taux de change européen) est une étape obligée avant une adhésion à la zone euro.
Ils ont souligné qu’il était incertain que la République tchèque puisse respecter les critères de convergence pour l’adhésion à l’euro à court terme, l’inflation risquant d’augmenter à la suite de l’augmentation prévue l’année prochaine de la taxe sur la valeur ajoutée.