L’accès aux soins des migrants et des minorités ethniques est insuffisant en Belgique

Un ensemble de recommandations en faveur de la réduction des inégalités de santé parmi les migrants et les minorités ethniques a été dévoilé mardi, par le groupe ETHEALTH, au cours d’une conférence de presse à Bruxelles. Le groupe ETHEALTH, composé d’experts en santé, de praticiens, de responsables des ONG et de représentants de l’administration, a été créé à la demande de la ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx (PS). Sa double mission consistait en l’élaboration d’un état des lieux des soins de santé pour les migrants et les minorités ethniques en Belgique, ainsi qu’en la formulation de recommandations pour une meilleure accessibilité et une meilleure qualité de soins pour ces populations.