Trois membres de l’ETA condamnés à des peines de prison

Trois membres de l’organisation séparatiste basque ETA, dont l’un des organisateurs présumés de l’attentat de Madrid-Barajas en 2006, Joseba Aranibar Almandoz, ont été condamnés mardi par un tribunal de Paris à des peines de sept à neuf ans de prison. Joseba Aranibar Almandoz a été condamné à neuf ans d’emprisonnement, Ekaitz Aguirre Goni à huit ans et Aingeru Cardano Reoyo à sept ans pour association de malfaiteurs à visée terroriste, recel de vol, transport d’armes, détention d’explosifs, usage de faux documents et de fausses plaques d’immatriculation. Les trois hommes ont vu leur peine assortie d’une interdiction définitive du territoire français. Les prévenus, qui ont reconnu appartenir à l’ETA, avaient été interpellés le 2 juillet 2007 au Pays basque français, alors qu’ils circulaient dans une camionnette volée chargée de 165 kilos de matériel explosif. Selon les autorités espagnoles, le « commando » s’apprêtait à commettre un attentat en Espagne.