L’Otan neutralise deux navires pirates dans l’Océan indien

Un navire militaire danois participant à l’opération anti-piraterie « Ocean Shield » a intercepté samedi un grand boutre, qui servait de « bateau-mère » pour les pirates au large des côtes somaliennes.
Quatorze membres d’équipage, cinq Iraniens et neuf Pakistanais, étaient retenus par 25 pirates présumés à bord de ce navire iranien. La veille, le 6 janvier, un autre navire d’ » Ocean Shield », le USS Carney de l’US Navy, a intercepté un boutre indien au large des côtes d’Oman. Les neuf pirates présumés se trouvant à bord avaient pris en otage les membres d’équipage, selon l’Otan.
Lancée en décembre 2008, l’opération « Ocean Shield « est actuellement menée par cinq navires militaires américains, danois, britannique et turc.