Elargissement du Ring : action symbolique

Une dizaine de représentants de Greenpeace, d’Inter-Environnement et de son pendant flamand, le BRAL, ainsi que d’associations cyclistes ont accueilli jeudi les ministres bruxellois, à leur arrivée, Place Royale, jeudi pour leur réunion hebdomadaire pour faire part de leurs inquiétudes quant à la progression du projet d’élargissement du Ring de Bruxelles. Selon eux, ce dossier géré par la Région flamande a fait l’objet d’un rapport d’incidences de 400 pages dont les conclusions sont le fruit d’« une manipulation éhontée des méthodes d’analyse » destinée à faire passer coûte que coûte un projet qui ne vise à améliorer la fluidité du trafic routier qu’à court terme au mépris de l’économie, de l’environnement et de la santé.