"La RTBF propage de la haine, envers De Wever et les Flamands, avec Mise au Point"

Magda Michielsens a donc analysé le contenu de l’émission “ Mise au Point ”, diffusée chaque dimanche midi sur la RTBF, durant la période de crise politique, entre 2010 et 2011. Verdict? “ J’ai été véritablement effrayée ”, rapporte le Vif. “ Le portrait que l’émission dresse des Flamands est choquant. L’émission décrit la N-VA comme un parti dangereux qui ne veut pas que les négociations aboutissent. À chaque fois, on montre l’image d’une Flandre hostile. On y entend presque jamais de voix dissidentes. Cela ne souffre aucun doute : la télévision de service public diffuse de la haine. ”

Magda Michielsens se base sur plusieurs éléments pour arriver à ce constat: les SMS et emails des téléspectateurs, le choix des invités, ou encore le ton employé par les présentateurs.

Magda Michielsens pointe donc surtout la façon dans Mise au Point “traite ” la N-VA et De Wever. “ Contrairement aux autres partis (qui ont un programme détaillé, différents points de vue, une équipe qui mène des pourparlers, et bien plus encore), la N-VA est quant à elle seulement caractérisée par deux éléments: le nationalisme et Bart De Wever.

La RTBF n’a pas souhaité commenter cette étude pour l’instant.

La N-VA souhaite, quant à elle, que le Centre pour l'Egalité des Chances s'interessent à cette étude...