Standard - Mons: le Standard a dominé un Mons trop court (2-1)

En titularisant Gakpé à gauche pour son premier match, José Riga prenait des risques mais au vu de la première période paraissaient calculés. Souvent sollicité, le neo-rouche a tenté plusieurs fois le débordement et a souvent pris de vitesse les défenseurs montois.

A l'image de Gakpé, c'est tout le Standard qui réalisait une bonne entame de match, privant les visiteurs de ballons et se présentant très souvent dans le rectangle montois sans pour autant affoler les stats des frappes cadrées.

Ce n'est d'ailleurs qu'à la 36e que le Standard débloqua le score via Cyriac qui tout au long des 45 premières minutes a fait tourner la défense en bourrique. En contre, il résistait au duel avant de se lancer à l'assaut du rectangle montois et de trouver la faille d'une frappe à distance.

Quelques minutes plus tard, sur un assist de Gakpé,  Batshuayi doublait le score du Standard, toujours dans l'axe et en prenant à défaut la défense centrale, bien faible jeudi soir.

De son côté Mons n'a réussi à répliquer qu'à deux reprises via Perbet (frappe au dessus après un bon travail de Zola) et Zola après avoir subi la pression liégeoise pendant plus d'une demi-heure.

Perbet, clap 18e

En seconde période, les Montois revenaient avec de meilleures intentions et se laissaient moins dominer par leurs hôtes du soir qui géraient leur avance et leur victoire. Plusieurs fois, Zola, souvent sollicité sur le flanc gauche, tentait son centre mais les Montois n'étaient vraiment dangereux offensivement que quand Bourrabia et Mombonga étaient sur le terrain.

Après plusieurs alertes, Jérémy Perbet dans le rectangle mettait Felipe dans le vent et glissait au fond pour réduire l'avantage liégeois. Le Montois inscrivait par la même occasion son 18e but de la saison.

La fin de la rencontre était hachée, le Standard temporisant, Mons se précipitant trop vite devant.

José Riga: "Manque d'expérience"

Si la victoire et les trois points sont là pour le Standard, il ne faut pas occulter ce manque d'efficacité devant le but. En effet, si les Liégeois ont monopilisé le ballon, c'est Mons qui a le plus tenté sa chance. "On manque de présence dans le rectangle et donc d'efficacité. C'est dû à notre manque d'expérience. Mais bon Michy se reprend bien alors qu'il aurait pu tuer le match. C'est le métier qui doit rentrer. Je suis toutefois content de la manière dont ils ont joué".

Et ce manque d'expérience a permis aux Montois de rester dans la partie durant la première demi-heure et ensuite de revenir dans le coup. "C'est vraiment dommage. C'est un péché de jeunesse".

Avec tous ses petits nouveaux, les jeunes ont besoin de temps. "Les joueurs apprennent à se connaître".

Van Wijk: "le Standard était trop fort"

Si Mons a résisté pendant une demi-heure, on a senti des Montois bien trop fébriles, surtout... en défense. "Le Standard était trop fort pour nous. Il y a évidemment plus de talent chez eux. Nous, notre organisation, ca va. Ce n'est pas spectaculaire je reconnais. Mais en reconversion, on n'est pas rapide. Et après les deux buts, c'est catastrophiques. En défense, ce n'était pas bien. Dia et Sapina ne couvrent pas. Pourtant, on travaille cela à l'entraînement. Dans les dix dernières minutes, on s'est créé 4 -5 occasions et on en a mis une au fond."

(N. D.)

Résultats, stats et classement de la D1