La mère des jumelles suisses disparues garde l’espoir

Un an après leur enlèvement par leur père, Matthias Schepp, à Saint-Sulpice, dans le canton de Vaud, la police suisse recherche toujours Livia et Alessia, même si les chances d’une issue heureuse semblent plus que réduites. Avant de se suicider en Italie, leur papa expliquait dans une lettre les avoir tuées. Les corps des jumelles n’ont jamais été retrouvés malgré des fouilles en Suisse, en France et en Italie. L’incertitude est lourde à supporter pour la famille. “ Ma sœur ne parvient pas à mettre un point final à cette histoire. Même si elle est réaliste, l’espoir subsiste que les filles soient chez quelqu’un. C’est l’une des pistes d’investigation ”, explique Valerio Lucidi, l’oncle des fillettes.

Il garde un lien étroit avec sa sœur malgré la distance entre Bruxelles où il opère à l’hôpital Erasme et les rives du lac Léman où vit Irina. Découvrez la suite de son interview dans notre édition payante.