Plus de septante morts et des centaines de blessés après un match de foot en Egypte (vidéo)

 Des heurts entre supporteurs des deux équipes, Al-Masry et Al-Ahly, ont fait 73 morts et des centaines de blessés, selon des informations recueillies par l'AFP auprès des hôpitaux de Port-Saïd.

 Les affrontements ont commencé lorsque l'arbitre a sifflé la fin du match au cours duquel Al-Masry a fait subir à Al-Ahly, un des meilleurs clubs d'Egypte, sa première défaite (3-1) de la saison, au 17e
jour du championnat national.

 Les supporteurs d'al-Masry ont lancé des pierres, des bouteilles et des fusées éclairantes contre ceux d'al-Ahly, déclenchant les violences.

Par ailleurs, un incendie s'est déclaré mercredi au stade du Caire lors du match opposant al-Zamalek au club Ismaïly amenant les responsables à annuler la partie.  L'incendie a été maîtrisé, a indiqué un responsable de la sécurité.

 Les Frères musulmans ont accusé les partisans du président déchu Hosni Moubarak d'être responsables de ces violences. 

"Les événements de Port-Saïd ont été planifiés et sont un message des partisans de l'ancien régime", a affirmé le député Essam al-Erian dans un communiqué publié sur le site internet du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), la formation politique de la confrérie.