Namur: les arbres disparaissent du centre

Ancien directeur du service des parcs et jardins de la Ville de Namur, Michel Gilbert tire la sonnette d’alarme. Le projet de centre commercial près de la gare prévoit d’englober le square de l’Europe Unie, ce petit parc boueux situé juste devant le C & A et la galerie commerçante.

“ Aujourd’hui, comme le dit Arnaud Gavroy, cet endroit est un trou noir, explique Michel Gilbert. Mais cela n’a pas toujours été le cas! Dans les années septante, j’ai piloté la rénovation des lieux. On en a fait un parc agréable, boisé, aéré, avec plusieurs fontaines qui donnaient de la fraîcheur. C’était un espace très fréquenté. Malheureusement, depuis les années 80, on l’a progressivement laissé tomber ”.

Mais pour Michel Gilbert, l’état actuel du square de l’Europe Unie n’est pas une raison pour le supprimer définitivement. “ C’est un des rares espaces verts au cœur de la Ville! On peut encore très bien y investir et le rendre attrayant! ”

Plus globalement, l’ancien fonctionnaire s’inquiète de la raréfaction des arbres dans le centre-ville. “ À l’avenir, la commune envisage aussi d’abattre les arbres du square Omalius, du rond-point Léopold... Où va-t-il rester de grands arbres? En plus de leur valeur esthétique et environnementale, ils représentent aussi une certaine mémoire. Je vois que le collège communal se dit écologique...mais il néglige les grands arbres! ”

Toutefois, Michel Gilbert ne s’oppose pas au projet de centre commercial. “ Il serait simplement plus intelligent de le mettre plus vers les rails, quitte peut-être à le faire passer au-dessus de la route à l’arrière du parking ”.