Le producteur du "Miel et des abeilles" s'étonne: "Mallaury Nataf SDF, ha bon?"

"Nous sommes régulièrement en contact avec Mallaury et cette nouvelle me surprend. S'il lui était arrivé quelque chose de grave, elle aurait prévenu ses copains, moi ou quelqu'un de la bande d'AB", explique-t-il au Figaro. "Il y a huit mois, quand nous nous sommes vus pour la dernière fois, Mallaury me disait qu'elle était devenue bouddhiste et qu'elle voulait devenir prof de yoga. Je n'avais pas l'impression alors qu'elle se trouvait en danger... Mais si ce que dit Mallaury au Parisien est vrai, qu'elle sache que je suis prêt à l'aider. Je n'ai pas l'intention de la laisser errer sans domicile, en plein hiver".