"Zidane est une pute", avait dit l'humoriste Alévêque: l'ancien footballeur lui réclame 75.000€

Zinedine Zidane, l’icône française du football, est un “ panneau publicitaire qui a trois neurones […]et qui maintenant profite de son image à outrance ”, avait déclaré Christophe Alévêque. Celui-ci se revendique comme un “ bouffon ”, dans une interview publiée en janvier 2011 par le magazine SportMag.

C’est une forme de prostitution. Ce mec est une pute ”, avait-il renchéri sur la chaîne de télévision France 2, ajoutant que le footballeur était “ lisse et con comme une bite ”.

L’ancien joueur du Real Madrid Zinedine Zidane, 39 ans, surnommé Zizou par ses admirateurs, est l’une des personnalités préférées des Français depuis la victoire de la France à la coupe du monde 1998 grâce aux deux buts qu’il avait marqués de la tête en finale (gagnée 3 à 0) contre le Brésil.

Il a mis fin à sa carrière de joueur international après la coupe du monde 2006, pendant laquelle il s’était vu infliger un carton rouge au cours de la finale opposant la France à l’Italie pour un coup de tête dans le thorax de Marco Materazzi, mais il est apparu depuis dans plusieurs campagnes publicitaires qui lui assurent d’importants revenus.

Blessé par les propos de Christophe Alévêque, il l’a poursuivi pour injure et lui réclame 75.000 euros de dommages et intérêts.

Je suis un bouffon, j’ai critiqué avec mes mots quelque chose que j’ai trouvé vulgaire ”, s’est expliqué l’humoriste. “ Il m’est arrivé de dire pire sur des gens qui sont président de la République, président du FMI ou pape et il n’y a pas eu de problème. ([…]Personne n’est inattaquable dans notre pays ”, a-t-il fait valoir.

Mais selon l’avocat de Zinedine Zidane, Me Carlo Brusa, les propos sur le footballeur, qui ont “ fait le tour du monde ”, avaient pour “ seule finalité de blesser Zinedine Zidane ”. Le tribunal rendra son jugement le 22 mars.