Nabil Dirar: "le football belge était devenu trop routinier"

"Ca a été très vite. Ils sont venus sur place, se sont mis d'accord avec Bruges. Le Club m'a alors demandé de descendre. Le championnat belge commençait à être la routine. J'ai alors tout lâché pour aller en Ligue 2 mais je ne regrette pas", a-t-il raconté sur la manière dont son transfert s'est effectué.

Au final, c'est près de 7,5 millions d'euros qu'il pourrait rapporter au FC Bruges en cas de monter en Ligue 1 avec Monaco.

Concernant son nouveau club, tout a l'air de bien se passer pour le Marocain. "C'est la belle vie. Il fait beau et si Monaco remonte en L1, ce sera trois fois mieux".

"Je ne suis pas Mike Tyson"

Si ses qualités ballon au pied ne sont pas mises en doute par le quotidien sportif français, l'Equipe rappelle les écarts de conduite dont a fait preuve le milieu offensif. L'international marocain s'en défend. "Je suis un peu fou dans ma tête", avait-il alors déclaré il y a quelques années.

Concernant la morsure du bras de Pocognoli, sur ce point également, il se défend. "On s'amusait. Je ne suis quand même pas Myke Tyson."

Concernant sa mise à l'écart du groupe en 2008 avant une prolongation de contrat, il a également une explication. "Quand on perd, ça ne passe pas et je me suis donc pris la tête avec certains joueurs. La tempête s'est un peu calmée", rassure le futur papa. "Je suis venu ici à Monaco pour jouer et progresser".

(Sudpresse)